C’est quoi un POMSKY ?

Une pomme qui fait du ski ? Non, pas tout à fait x-) 

"Pomerianan Husky" ou "Pomsky" désigne l'hybride de ces deux races : Loulou de Poméranie (aussi appelé spitz nain, Pomeranian en anglais) et Husky de Sibérie.

Il s'agit d'une race de chien qui malheureusement n'est pas encore reconnue officiellement, car elle est très récente (2012). C'est d'ailleurs dans ce but que les clubs de la race à travers le monde œuvrent justement, dont le nôtre ;-) 
 
 La race a été créée suite à une image qui fit le buzz sur les réseaux sociaux en 2012, où l'on voit une chiot (finnois de Laponie) avec le terme "Pomsky", le succès de cette publication fut tel, que les innombrables demandes "où puis-je trouver un Pomsky ?" donna l'idée aux premiers éleveurs, de réaliser ce mariage inédit: inséminer une femelle Husky avec la semence d'un mâle Spitz Nain.
Ils obtinrent alors les premiers "vrais" Pomsky: des chiens dont les traits rappellent ceux du Husky Sibérien mais avec une taille réduite, le rendant plus compatible avec une vie familiale. Et le succès fut fulgurant!

 

Un chien n'est pas un accessoire de mode ! C'est est un être vivant, avec des besoins spécifiques. Une adoption doit être mûrement réfléchie avant de sauter le pas. Pensez à l'avenir du chien et ses conséquences sur le vôtre pour le 15 prochaines années !

Le Pomsky est une petite boule de poils attendrissante, affectueuse, très intelligente mais qui reste un chien, non une peluche, et surtout un chien de la catégorie des PRIMITIFS.

N'aimant pas vivre seul, il aime être accompagné de sa famille humaine ou d'autres congénères.
Même si vous avez un grand jardin, il faudra sortir quotidiennement et en suffisance votre compagnon si vous ne désirez pas avoir des surprises à la maison.


F1, F2 ou F3?

  

Le terme F1 désigne la 1ère génération hybride, F2 la 2ème, F3 la 3ème, etc... 
En descendant les générations, nous n'auront pas -comme certains éleveurs le prônent- des lignées toujours plus petites, mais plutôt des lignées toujours plus STABLES ( et c'est bien là le but recherché dans la construction d'une nouvelle race). 

Certains éleveurs peuvent se tourner vers des miniatures, en effet dans ce cas leurs générations seront toujours plus petites.  Mais d'autres éleveurs préféreront des chiens plus grand, plus compactes, plus poilus, etc. Donc chacun selon sa propre sélection, tendra vers l'une ou l'autre des catégories de Pomsky actuellement enregistrées : le toy, le mini, ou le standard (voir page suivante). 

N'hésitez pas à consulter les différents éleveurs, pour choisir celui qui vous conviendra le mieux.

Pour pouvoir vous faire une idée de la taille et du poids approximatif des bébés: c'est en théorie une moyenne de la taille des parents. 

Le calcul :
Progéniture = (Poids de la Maman + Poids du Papa) : 2  (+/-10%)
Progéniture = (Taille de la Maman +  Taille du Papa ) :  2  (+/-10%)
 

C'est une idée approximative de poids et de taille car Mère Nature nous réserve toujours des surprises et nous ne pouvons pas vous garantir la taille finale des chiots. 

Pour consulter les standard de la race,

Les caractéristiques du Pomsky


Complément d’information :

Les Soins


Entretien des poils

Voici quelques informations qu'il faut savoir au sujet des soins du Pomsky. Ils ont un poil auto-nettoyant. Sauf cas extrême, il n'y a pas besoin de laver votre compagnon à 4 pattes et il ne faut surtout jamais le raser ou le tondre. Un brossage régulier suffit ainsi qu'un petit coup de séchage au linge lors de jours de pluie / neige. Ils sont magiques ces Pomskies x-) 
Le chien polaire perd son sous-poil 2x/an, à l'arrivée de l'été, et il le change à l'arrivée de l'hiver. Il faudra un brossage quotidien pendant cette période.

Entretien des griffes

Voici quelques informations à savoir au sujet de la coupe des griffes. 
Un bon entretient des griffes est important. Votre chien les usera naturellement au cours de ses promenades régulières. 
Toutefois, contrôler les régulièrement, couper les au moins une fois par mois. Ils ont besoin d'avoir des griffes courtes.
Plus vous les couper (petit à petit ), plus la veine se retirera et plus votre chien sera à l'aise pour marcher et il gardera une meilleure posture.

Le Caractère

Comme dans toutes les autres races, le caractère peut fortement varier d'un individu à l'autre.
Généralement le Pomsky à un caractère bien "trempé"! Il est très intelligent, joueur et il possède la détermination des chien primitifs. Il n'est en rien un "chien d'ornement" et doit être éduqué de manière positive dès son plus jeune âge.

Les Besoins du Pomsky


Ils ont besoin d’une activité physique régulière, d'être stimulés mentalement et physiquement. 
Ils sont très intelligents, ils aiment apprendre et atteindre de nouveaux objectifs.
Très curieux, ils ont aussi besoin de contact sociaux, de rencontrer et jouer avec d'autres chiens.


Le langage corporel

Voici quelques images pour reconnaître les différents langages.

La socialisation

Les premières semaines de vie sont primordiales dans la construction cérébrale et cognitive du chien. C'est le rôle de l'éleveur, puis le votre, de participer à la sociabilisation correct de votre chiot. Toutes les expériences doivent être agréables, positives, car elles resteront sa référence pour toute sa vie. Donc une expérience mal menée restera marquée au fer rouge pour les 15 prochaines années ! Prenez conseils auprès de votre éducateur CANIN breveté et spécialisé en chiots ( cliquez ici pour voir notre liste ).

L’alimentation


Les Pomsky étant de 2 parents primitifs, son système digestif reste, lui aussi " primitif ". C'est à dire qu'il digère mal les aliments trop transformés, non naturels ou avec des ajouts en céréales ou amidon. Nous recommandons donc de se tourner vers une alimentation naturelle, faite de protéines non transformées telle que, simplement, un morceau de poulet ou de bœuf ;-).
Pour les détails sur la méthode BARF, consultez ces sites :

Le surpoids chez les chiens

35% des chiens sont en surpoids.
Les maintenir en forme permet de leur offrir une vie plus longue et de mieux en profiter :-).
Il doit y avoir un "creux" derrière les dernières côtes. On doit pouvoir sentir les côtes en pressant légèrement. Si on ne les sent pas, l'animal est trop gras. Si on les sent sans presser ( juste en le caressant ), il est trop maigre.

Occupation masticatoire


La mastication est très importante.

L’activité masticatoire présente également des effets bénéfiques sur l’organisme. Elle permet par exemple la libération d’hormones « du bonheur », comme les endorphines et la dopamine, essentielles au bien-être quotidien du chien. Ces neurotransmetteurs vont valoriser son système de récompense et surtout le détendre. L’activité masticatoire va donc contribuer à apaiser l’animal, baisser son stress, l’aider à gérer et appréhender ses émotions.

Elle est aussi très bonne pour la santé de sa bouche ! Elle va permettre la lutte active contre le tartre et les problèmes buccodentaires !
Chez les jeunes chiens, elle va également aider à soulager les gencives douloureuses lors de la pousse des dents définitives.

* Ces "faux os" sont à proscrire, car même s'ils sont ceux que l'on trouve le plus fréquemment dans les commerces, il faut savoir qu'ils subissent tout un tas d'opérations chimiques ( javel, colle, peroxyde d'hydrogène, sodium sulfure calciné, colorant, goût artificiel ) les rendent bien sûr toxiques pour nos compagnons. 
Préférez des pièces séchées de parties intacts d'un animal ( sabot, corn, panse, oreilles, etc ).

Intoxication à la maison

Comment bien choisir son harnais

Bien choisir son harnais est essentiel pour le confort de votre chien. En effet il va le porter de nombreuses heures chaque jour, va marche , courir et jouer avec. Il ne faut donc pas le restreindre dans ses mouvements et encore moins le blesser (par serrage,  frottements, ou appuis sur une zone délicate comme pointe d'épaule ou trachée).

Les points à vérifier sont :

  • Omoplates dégagées (❌harnais en T )
  • Appui sur sternum (✔ harnais en Y)
  • 2 doigts entre lanière et coude


C'est une légende de croire qu'un harnais incite à tirer. En fait, c'est un reflex d'opposition qui pousse le chien à tirer contre ce qui le tire dans l'autre sens ( vous 😅 ). Tenu au collier, ce reflex sera le même,  avec des conséquences néfastes : respiration entravée,  apport d'oxygène au cerveau diminué, trachée abîmée, cervicales déplacées, douleurs,  stress... (c'est la zone où le prédateur s'attaquera à une proie pour la mise à mort, c'est donc très sensible).
C'est donc un apprentissage à intégrer à l'éducation de base dès son plus jeune âge; en effet le Pomsky a hérité d'un fort don pour la traction !

D'ailleurs,  prévoyez un harnais spécial pour la traction,  lorsque vous souhaiterez le mettre à ce sport ( cani vtt,  trottinette ou cani cross , ski jöring... ) pour son plus grand bonheur et le vôtre !
Faites vous conseiller par un professionnel ( https://swisscool-mushing.com/fr/ ou  SWISSCOOL MUSHING | Facebook  ).
Il faudra du sur mesure car nos Pomsky n'ont pas le gabarit standard des nordiques de traîneau.

Sources: 


Nous vous recommandons ces harnais "sur mesure" ajustables et confortable sur le site www.dog-games-shop.co.uk.


Vos paramètres de cookies actuels empêchent l'affichage de contenu émanant de Youtube. Cliquez sur “Afficher le contenu” pour afficher ce contenu et accepter les paramètres de cookies de Youtube. Consultez la Politique de confidentialité de Youtube pour plus d'informations. Vous pouvez modifier vos paramètres à tout moment ici.

Afficher le contenu

Pourquoi pas un collier?!